À lire sur Ndq Estrie
  http://es.NouvellesDuQuartier.com
  Véronique Robidoux - Publié le 10/08/2013
 
   
  Capitaine de notre propre bateau!
 
 

C'est notre conditionnement à voir l'échec comme un échec qui nous paralyse. C'est ici que l'expression "renaître à soi-même" prend tout son sens. Notre première naissance, nous la subissons. Les adultes prennent les décisions pour nous; ils nous habillent, nous peignent, nous inscrivent à des cours de piano et c'est très bien ainsi!

Mais vient un temps où nous devrions réévaluer notre façon de concevoir la vie. Réévaluer nos besoins et nos goûts. Prendre conscience que nous sommes devenu le capitaine de notre bateau. Se souvenir de qui on a été, mais de réaliser que nous ne sommes plus cette personne. Nous avons tranquillement délaissé certaines croyances qui pour nous étaient fausses. Nous nous redéfinissons un peu plus chaque jour. Enfin, on peut dire qu'on est sur le chemin du "Connaît toi toi-même!"

Après cette étape, arrive l'heure du bilan. Un ménage s'impose, se départir du vieux pour laisser place au nouveau. Tout y passe: amis, travail, valeurs, amour. Se regarder dans le miroir et être fidèle à soi, se respecter avec nos forces et nos faiblesses. Peut-être allons-nous réaliser que nous nous sommes négligé pendant tellement d'années, que nous avons passé les besoins des autres avant les nôtres. Se rendre compte que notre travail ne reflète plus la personne nouvelle que nous sommes.

Cette renaissance apporte inévitablement avec elle un tremblement, un temps où tout semble fragile sous nos pieds, un inconfort, une insécurité. C'est précisément à cette étape que plusieurs restent coincés. Nous avons tendance à croire que malgré l'inconfort que provoque nos vieilles pantoufles, celles-ci sont toutefois plus confortable que notre grande peur de l'inconnu! La peur, probablement le sentiment le plus destructeur dans notre quotidien en 2013! La peur de quoi? La peur de perdre....perdre quoi? Ce que nous avons et qui ne nous convient plus? Non je ne crois pas...c'est la peur de l'échec!

Ouf! Échec, juste le mot nous fais nous sentir mal! Regardons ensemble la définition de ce mot. Peut-être qu'en le décortiquant on se rendra compte qu'il n'est pas aussi menaçant qu'on a bien voulu nous le faire croire. Échec: Résultat négatif d'une tentative. Ok! C'est tout? C'est seulement ça, l'échec est le résultat négatif d'une tentative. Pourquoi le résultat négatif? Lorsque nous faisons une tentative dans la vie, disons un changement d'emploi. Soit ça fonctionne, soit ça ne fonctionne pas, mais dans le cas où ça ne fonctionne pas, qui dit que c'est absolument négatif? Peut-être qu'une autre porte s'ouvrira à nous et finalement, nous dirons que c'est le plus beau cadeau qu'on s'est fait! Alors la tentative négative sera le plus beau changement de notre vie. C'est donc dire que l'échec peut être la meilleure chose qui nous sera arrivé!

Il est important de réaliser que ce ne sont que de fausses croyances, des conditionnements malheureusement bien ancrés dans notre cerveau. Heureusement, nous avons décidé de renaître et de faire nos propres choix. Soit nous gardons nos vieilles pantoufles usées et peu confortables, soit nous risquons de perdre ce peu de confort pour quelque chose de nouveau. La vie étant un sac à surprise, il est évident qu'on ne peut être sûr du résultat. Il existe cependant une certitude qui est celle-ci: l'échec n'est rien d'autre qu'un nouveau commencement, une nouvelle vie qui ne demande qu'à être explorée!

 
  Auteur : Véronique Robidoux - Journaliste
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://es.NouvellesDuQuartier.com/w/298
 
Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
  Lire l'article complet sur Ndq Estrie
  http://es.NouvellesDuQuartier.com
  Véronique Robidoux - Publié le 10/08/2013
 
   
  Capitaine de notre propre bateau!
 
 

C'est notre conditionnement à voir l'échec comme un échec qui nous paralyse. C'est ici que l'expression "renaître à soi-même" prend tout son sens. Notre première naissance, nous la subissons. Les adultes prennent les décisions pour nous; ils nous habillent, nous peignent, nous inscrivent à des cours de piano et c'est très bien ainsi!

  (...) Lire l'Article complet avec photos couleurs grand format en ligne !
 
  Auteur : Véronique Robidoux - Journaliste
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://es.NouvellesDuQuartier.com/w/298
 
 

NouvellesDuQuartier.com : Votre journal citoyen

Écrire, lire, partager, se connaître, et se faire connaître dans le voisinage

VOS ARTICLES | VOTRE PAGE WEB | VOTRE MISE EN VALEUR

 
 
(Conseils impression) Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
Il est préférable de cliquer (dans le menu de votre fureteur) sur "Fichier > Aperçu Impression" pour ensuite ajuster la mise en page (menu) pour que tout tienne sur une seule page.