Pouet
Nouvelles de l'Estrie
PUBLIER - DIFFUSER - PROPAGER LA NOUVELLE
[ Ndq - Estrie]
 
  • Pages Web  
  • Créez votre compte et Publiez
  • Connexion : Salle de rédaction
  • Être une maman à la maison en 2013!

    J'en suis une! Oui, je suis une maman à la maison en 2013. Je me vois assise dans une salle, tout le monde assis en rond attendant que je me présente: ''Bonjour je m'appelle Véronique Robidoux et je suis maman à la maison"! Pour vrai? Et oui! En 2013, je reste à la maison avec mes enfants. Parce que disons le, de nos jours, nous sommes une classe un peu à part... quand même! D'ailleurs, pourquoi n'existerait-il pas de cercle de mamans à la maison? Vous savez, comme les alcooliques anonymes, on pourrait échanger sur nos quotidiens et se soutenir les unes les autres.

    Je sais que je m'attaque ici à un sujet ultra délicat. Pourquoi? Probablement parce qu'il y a des enfants impliqués! Mon avis, c'est que ça va plus loin que ça encore. Il y a les enfants oui, mais il y a aussi les femmes, les femmes et notre propension à la culpabilité. La grosse culpabilité, celle qui fait en sorte qu'on juge, qu'on manque d'ouverture, qu'on catégorise sans pitier, bref, le genre de culpabilité qui fait fie de la tolérance!

    Quand il est question du débat maman à la maison ou pas, il y a maintes et maintes opinions. Il y a celles qui croient que de rester à la maison est la meilleure chose qu'on peut offrir à un enfant. D'autres pensent que jamais une maman à la maison pourra concurrencer avec la dynamique de la garderie, l'éveil que celle-ci créer chez l'enfant. Malheureusement, il m'est arrivé d'entendre aussi, des avis plutôt drastiques qui manquent cruellement d'ouverture d'esprit!

    La vérité c'est qu'on fait de notre mieux, la vérité c'est qu'on cherche tous le bonheur et devinez quoi...on y a droit! Oui, même nous les mères, on a droit au bonheur. Il y a celle pour qui le bonheur est de combiner un travail à temps partiel et leur rôle de mère. Pour d'autres, le bonheur consiste à s'épanouir dans une carrière et il y a celle qui reste à la maison avec les enfants. Après tout, c'est entre autre ça la vie, trouver ce qui nous rend heureux. Alors, où est passé notre compassion, où est la complicité, où est la tolérance entre les femmes, les mères?

    Mon quotidien n'est pas toujours rose, je peux l'avouer. Il y a des jours où je m'ennuie de la femme en moi, pas la maman, la Femme. Celle qui est ambitieuse, celle qui veut rencontrer les gens, échanger, participer à un monde meilleur, s'épanouir dans un travail qu'elle aime et qui le lui rend bien. Mais pour l'instant je suis ailleurs, dans les couches pour être plus précise!! Vous savez, dépendre du salaire de son conjoint en 2013, ce n'est pas chose facile, l'exercice se prêtait beaucoup mieux au années 60 disons. Il y a maintenant 3 ans que je suis maman à la maison et j'apprends beaucoup sur moi à chaque jour. J'ai appris entre autre que la liberté ne vient pas de l'extérieur mais bien de soi-même. J'ai appris que l'estime de soi ne doit pas venir des choses que l'on a mais plutôt de qui on est. J'apprends aussi l'humilité et la patience. Qu'on soit maman à la maison, maman au travail, maman à temps partiel, bref peu importe les conditions. L'important c'est d'y aller avec notre coeur, nos valeurs, et surtout, très important, respecter la différence. Ma mère disait souvent:" Ce qui est bon pour minou ne l'est pas forcément pour pitou". Arrêtons de juger, arrêtons de trancher sévèrement. Soyons ouvert, soyons flexible, essayons plutôt de comprendre pourquoi telle ou telle situation nous pousse à juger, est-ce nos propres peurs qui nous sont reflétées? Qui sommes-nous pour juger de tout ça! Aussi simpliste que ça peut paraître, moi je dis: Maman heureuse bébé heureux!

    On croit vouloir quelque chose et au moment où on l'expérimente on se rend compte que oups! Non, ce n'est pas fait pour nous. Et bien, on se relève et on se rebâtit, on se remet à la recherche de ce qui nous rend heureux. On le fait avant tout pour nous-mêmes, mais qui en bénéficiera vous croyez? Les gens autour de vous, votre famille par exemple! Il n'y a ici aucun chemin à condamner, il y a juste le libre arbitre, le vivre et laisser vivre!

          

         Carte de visite

    Véronique Robidoux

    Journaliste

    QC - L'Estrie (Sherbrooke et grande région)

    Sherbrooke-Estrie

     
     


    Page Web de Véronique Robidoux

    Copiez l'adresse en utilisant votre souris, cliquez et recopiez dans Google map.

    11 commentaires

     
    Louise Gascon
    28 Jul 2013 2:30:36 PM EDT
    Bravo,vous avez raison de dire que peu importe l'endroit où on se trouve. Si on atteint l'équilibre et la sérénité on peut arriver à être heureux. Félicitation et vous avez un beau bébé.

     
    véronique ( Journaliste)
    30 Jul 2013 7:23:20 PM EDT
    Merci chère Louise :)

     
    Mona Fatnassi
    28 Jul 2013 4:00:54 PM EDT
    Merci pour cette belle reflexion Veronique!! J'ai été maman a la maison durant 6 ans, et maintenant je travaille a temps partiel et maman a la maison en contre-partie. Je me sens heureuse dans cette conciliation, vraiment! - Il faut dire qu'étant monoparentale, je ne pouvais pas me fier sur le salaire de mon mari, donc ça pas été facile financierement, et encore aujourdhui, mais de plus en plus je decouvre vraiment qu'Il y a plusieurs richesses; en temps, en présence , et amour de soi.... merci la vie et a toi pour ton article inspirant!

     
    véronique ( Journaliste)
    30 Jul 2013 7:27:41 PM EDT
    Merci à toi Mona de me lire!

     
    Diane
    29 Aug 2013 7:20:23 AM EDT
    Enfin, un article sur ce que vie les mamans à la maison! Bravo ! Moi, j'ai resté à la maison avec mes trois enfants et j'en suis très heureuse maintenant, je suis de retour sur le marché du travail, depuis deux ans et je ne regrette le regrette pas, puisse que maintenant, ils sont au cegep et non plus besoin autant de moi. Encore bravo pour votre article.

    Diane

     
    véronique
    30 Aug 2013 11:10:01 AM EDT
    Merci Diane, j'espère que votre retour au travail c'Est bien passé, pour ma part après 3 ans je réintègre le marché doucement à temps partiel et cela me fait un grand bien et mes enfants sont très heureux à la garderie cela créer un bel équilibre pour eux et pour moi :)

     
    Olivia Pelka
    19 Sep 2013 3:21:31 PM EDT
    J'ai fait moi aussi le choix de me distancer du marché du travail pour élever mes enfants. Mais contrairement à vous, je l'ai fait parce que je considère que c'est le meilleur départ dans la vie, et pas uniquement parce que ça me rendait heureuse. Parce que ça m'apparaissait être MA responsabilité que d'élever mes enfants et qu'il était hors de question que je me prive de cette expérience particulièrement riche et importante. Il était aussi hors de question que je prive mes enfants d'une enfance "naturelle" parce que mon ego aurait eu besoin de plus d'attention du monde extérieur. En gros, ce que je veux dire ici, c'est que l'argument "maman heureuse bébé heureux" me semble nettement insuffisant et que l'amour de nos enfants devrait nous inciter à pousser plus loin notre réflexion, à dépasser la notion moderne de "plaisir immédiat".

     
    véronique
    29 Sep 2013 5:07:37 PM EDT
    Merci Olivia pour votre commentaire, je suis consciente que peut-être l'expression maman heureux bébé heureux peux sembler insuffisant! Par contre, pour moi élever mes enfants correctement c'est aussi de leur apprendre à se choisir dans la vie, à leur montrer l'exemple d'un équilibre de vie. Je trouve important ici de faire la différence entre l'égo et un besoin. Après 3 ans je ne suis pas retourné sur le marché du travail pour l'attention des autres ou toute autre forme de reconnaissance mais plutôt pour la reconnaissance de la femme en moi qui a senti que le moment était arrivé de lui faire un peu de place. J'avoue ne pas savoir ce que c'est une enfance "naturelle" qui sommes nous pour juger de cela? Je sais une chose c'est que j'aime énormément mes enfants et je les aimes sans conditions et dans le détachement. Priver nos enfants d'une enfance naturelle? Et pourquoi les priver d'une enfance où
    il y aurait conciliation entre travail et maman à la maison? L' amour de mes enfants à pousser ma réflection assez loin pour comprendre que le bonheur est contagieux (le vrai bonheur.....pas le caprice....ou le plaisir immédiat..comme vous dites) et de par mon amour et ma joie de vivre j'enseigne à mes enfants ce qu'il ya de plus beau......l'amour de la vie!

     
    Olivia Pelka
    02 Oct 2013 4:09:13 PM EDT
    Vous voyez, je crois qu'il est possible de bien grandir tout en ayant une maman heureuse et qui travaille à temps plein, qu'il est possible d'être équilibré et sain d'esprit en se faisant reconduire 5 jours par semaine à la garderie de 7h à 17h30 ou plus et qu'il est possible de réussir sa vie même avec 10 minutes de temps de qualité avec sa mère par jour. C'est possible. Mais est-ce que tout se vaut? Je ne crois pas. Mes fils (16 et 10 ans) ont eu une enfance "naturelle", ce qui veut dire pour moi une enfance qui se rapproche le plus possible de ce que la nature a prévu comme étant les besoins fondamentaux de notre espèce. Ce serait long à décrire, mais le modèle des familles aux deux parents qui travaillent à temps plein en est assez éloigné de mon point de vue. Sans compter la catastrophe que ce mode de vie représente pour l'environnement. Mais ça, c'est un autre sujet. En somme, pour moi, les deux modèles ne se valent pas. Je ne suis pas très conciliante à ce niveau.

     
    sara
    06 Nov 2013 1:37:23 PM EDT
    j'ai fait ce choix il y a quelques mois... et je suis a la maison avec mes deux enfants. mais je me trouve presque tous les jours face a des gens qui n acceptent pas ca, surtout en 2013! merci VERONIQUE de nous avoir communiquer votre experience... Lire votre article et... les commentaires. c'est rassurant. merci bien

     
    Eve
    15 Jan 2014 1:45:46 PM EDT
    Je suis maman a la maison depuis bientôt 2 ans pour m'occuper de mes enfants à temps plein. Je suis très à l'aise avec ce choix et nous passons des moments merveilleux qui faut le dire, passe une fois dans une vie. La société devrait être plus souple pour offrir aux mères le choix de soit travailler ou de rester a la maison.




    Votre commentaire *:

    Votre nom *: 
    Courriel (privé):
    Veuillez recopier ces caractères *:  img0img1img2img3img4img5

    © 
  •  Véronique Robidoux  
  • Soyez visibles   
    Devenez partenaire de votre journal, publiez!
    Info, cliquez -›  
    Message à nos partenaires
    Aucun article populaire n'a été trouvé.
    Aucun journaliste populaire n'a été trouvé.
    Lettre d'information  
    Des concours seront bientôt organisés dans notre journal, c'est à surveiller!

    Abonnez-vous à la Lettre d'information de l'éditeur/éditrice de votre quartier (ou de La rédaction, s'il n'y en a pas encore)

    Passez par là : Pages Web de nos Auteurs / Journalistes

    La rédaction
    Inscription
    Moi journaliste?  
    Pourquoi pas (cliquez)

    Vous publiez vous-même grâce à une interface facile, et vous disposez de nombreuses ressources.

    Vous préparez votre Article et prenez vos photos

    Vous collez votre texte et le fignolez

    Vous insérez vos photos et les placez

    Vous cliquez sur le nom de votre quartier

    Et voilà! Après deux ou trois articles vous serez un(e) expert(e).

    Ensuite vous connaîtrez le bonheur incommensurable d'être lu(e)!

    Créez votre compte ici

    c'est facile
  • (Nos Partenaires de la Région)
  • Publiez votre Carnet communautaire
  • Où que vous soyez, vous aurez votre journal de quartier!

    Un journal de quartier, c'est l'occasion de ressérer les liens dans la communauté, de découvrir qui sont ses voisins, de mieux connaitre les ressources disponibles, de développer des amitiés, de faire fructifier ses affaires...

    —›

    Ici la navigation est simple

    En cliquant sur NouvellesDuQuartier.com tout en haut, vous revenez à l'endroit ou vous choisissez d'abord votre région.

    En cliquant sur votre région, vous avez accès à votre quartier. Cliquez dessus, et voilà! Vous pourriez le mettre dans vos favoris.

    À partir de là, ensuite, pour rédiger des nouvelles, vous créez un compte, en haut à droite.

    —›
    Untitled Document
    (X) | Créez votre compte (pour publier vos Nouvelles du quartier, Communiqués de presse, Carnet communautaire, etc.) - Cliquez sur : PUBLIEZ VOS NOUVELLES
    Inscription
    (X) | Veuillez garder votre curseur dans cet espace OU | Formulaire seul -› (cliquez)
    Chers lecteurs, participez aux Tirages-cadeaux, etc. :  Gens d'affaires, professionnels, élus, etc. :
    Véronique Robidoux
         Veuillez entrer vos renseignements personnels
        * Courriel:
        * Salutations:

        * Prénom:
        * Nom:
         Tél:
       
         Vous représentez une organisation?
         Votre titre:
         Organisation:  
         (Si votre organisation a un but commercial, cochez)
         Site Web:
         Ndq_Editeur:
         Ndq_Id:
         Ndq_Role:
         Ndq_Url:
         Ndq_Ucompagnie:
     
     
     


    Cliquez pour voir notre offre de Partenariat

     Veuillez cocher pour en discuter avec un responsable du journal et soumettre le formulaire de gauche.

    Une fois votre présence établie dans le journal, nous présenterons vos offres dans les pages du journal et les enverrons à nos lecteurs.

    Valable pour toutes les offres dans la région   Contact : 418.800.7375 - Info : info@fcwmedia.com  
    Vous recevrez les offres de nos partenaires "Coupons-rabais" et participerez aux Tirages Cadeaux (vous pourrez vous désincrire en tout temps).
    Untitled Document

    (X) | C'est ici que nous annoncerons nos bonnes nouvelles, spéciaux, etc. :  (Liens à venir)

    Pour l'instant, vous seriez aimable de participer à notre Sondage lectorat - cliquez.
    (Nous voulons savoir (en toute anonymité) quel est le profil de nos lecteurs)

    Nos Partenaires "Régionaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici


    Nos Partenaires "Provinciaux"
    • Cliquez sur le logo pour visiter : www.VotreSiteWeb.com  Votre slogan ici
    • www.NouvellesDuQuartier.com Votre journal citoyen


    Untitled Document

    www.FCWmedia.com NouvellesDuQuartier.com - [Accueil]

    Communautés d'intérêt

    (Nos journaux sont en développement - ceux marqués d'une astérisque ont déjà publié. Nous pouvons ouvrir des journaux partout.)


    Renseignements

    Voir notre plan de visibilité :

    Nous créons des plates-formes media sectorielles clé en main et hébergées - sous contrat de partenariat.

    Nous contacter : info@fcwmedia.com

    Journaux citoyens mis à votre disposition pour que vous publiiez vous-même des nouvelles d'intérêt pour votre communauté (géographique ou d'intérêt).

    Vous pouvez publier :

    • Des nouvelles
    • Des articles d'opinion
    • Des carricatures
    • Des annonces communautaires
    • Des invitations culturelles
    • etc.

    En ouvrant un compte, vous disposez :

    • De votre propre page Web
    • De tous les outils dont vous avez besoin pour préparer et diffuser vos publications