À lire sur Ndq Estrie
  http://es.NouvellesDuQuartier.com
  Véronique Robidoux - Publié le 26/07/2013
 
   
  Être une maman à la maison en 2013!
 
 

J'en suis une! Oui, je suis une maman à la maison en 2013. Je me vois assise dans une salle, tout le monde assis en rond attendant que je me présente: ''Bonjour je m'appelle Véronique Robidoux et je suis maman à la maison"! Pour vrai? Et oui! En 2013, je reste à la maison avec mes enfants. Parce que disons le, de nos jours, nous sommes une classe un peu à part... quand même! D'ailleurs, pourquoi n'existerait-il pas de cercle de mamans à la maison? Vous savez, comme les alcooliques anonymes, on pourrait échanger sur nos quotidiens et se soutenir les unes les autres.

Je sais que je m'attaque ici à un sujet ultra délicat. Pourquoi? Probablement parce qu'il y a des enfants impliqués! Mon avis, c'est que ça va plus loin que ça encore. Il y a les enfants oui, mais il y a aussi les femmes, les femmes et notre propension à la culpabilité. La grosse culpabilité, celle qui fait en sorte qu'on juge, qu'on manque d'ouverture, qu'on catégorise sans pitier, bref, le genre de culpabilité qui fait fie de la tolérance!

Quand il est question du débat maman à la maison ou pas, il y a maintes et maintes opinions. Il y a celles qui croient que de rester à la maison est la meilleure chose qu'on peut offrir à un enfant. D'autres pensent que jamais une maman à la maison pourra concurrencer avec la dynamique de la garderie, l'éveil que celle-ci créer chez l'enfant. Malheureusement, il m'est arrivé d'entendre aussi, des avis plutôt drastiques qui manquent cruellement d'ouverture d'esprit!

La vérité c'est qu'on fait de notre mieux, la vérité c'est qu'on cherche tous le bonheur et devinez quoi...on y a droit! Oui, même nous les mères, on a droit au bonheur. Il y a celle pour qui le bonheur est de combiner un travail à temps partiel et leur rôle de mère. Pour d'autres, le bonheur consiste à s'épanouir dans une carrière et il y a celle qui reste à la maison avec les enfants. Après tout, c'est entre autre ça la vie, trouver ce qui nous rend heureux. Alors, où est passé notre compassion, où est la complicité, où est la tolérance entre les femmes, les mères?

Mon quotidien n'est pas toujours rose, je peux l'avouer. Il y a des jours où je m'ennuie de la femme en moi, pas la maman, la Femme. Celle qui est ambitieuse, celle qui veut rencontrer les gens, échanger, participer à un monde meilleur, s'épanouir dans un travail qu'elle aime et qui le lui rend bien. Mais pour l'instant je suis ailleurs, dans les couches pour être plus précise!! Vous savez, dépendre du salaire de son conjoint en 2013, ce n'est pas chose facile, l'exercice se prêtait beaucoup mieux au années 60 disons. Il y a maintenant 3 ans que je suis maman à la maison et j'apprends beaucoup sur moi à chaque jour. J'ai appris entre autre que la liberté ne vient pas de l'extérieur mais bien de soi-même. J'ai appris que l'estime de soi ne doit pas venir des choses que l'on a mais plutôt de qui on est. J'apprends aussi l'humilité et la patience. Qu'on soit maman à la maison, maman au travail, maman à temps partiel, bref peu importe les conditions. L'important c'est d'y aller avec notre coeur, nos valeurs, et surtout, très important, respecter la différence. Ma mère disait souvent:" Ce qui est bon pour minou ne l'est pas forcément pour pitou". Arrêtons de juger, arrêtons de trancher sévèrement. Soyons ouvert, soyons flexible, essayons plutôt de comprendre pourquoi telle ou telle situation nous pousse à juger, est-ce nos propres peurs qui nous sont reflétées? Qui sommes-nous pour juger de tout ça! Aussi simpliste que ça peut paraître, moi je dis: Maman heureuse bébé heureux!

On croit vouloir quelque chose et au moment où on l'expérimente on se rend compte que oups! Non, ce n'est pas fait pour nous. Et bien, on se relève et on se rebâtit, on se remet à la recherche de ce qui nous rend heureux. On le fait avant tout pour nous-mêmes, mais qui en bénéficiera vous croyez? Les gens autour de vous, votre famille par exemple! Il n'y a ici aucun chemin à condamner, il y a juste le libre arbitre, le vivre et laisser vivre!

 
  Auteur : Véronique Robidoux - Journaliste
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://es.NouvellesDuQuartier.com/w/298
 
Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
  Lire l'article complet sur Ndq Estrie
  http://es.NouvellesDuQuartier.com
  Véronique Robidoux - Publié le 26/07/2013
 
   
  Être une maman à la maison en 2013!
 
 

J'en suis une! Oui, je suis une maman à la maison en 2013. Je me vois assise dans une salle, tout le monde assis en rond attendant que je me présente: ''Bonjour je m'appelle Véronique Robidoux et je suis maman à la maison"! Pour vrai? Et oui! En 2013, je reste à la maison avec mes enfants. Parce que disons le, de nos jours, nous sommes une classe un peu à part... quand même! D'ailleurs, pourquoi n'existerait-il pas de cercle de mamans à la maison? Vous savez, comme les alcooliques anonymes, on pourrait échanger sur nos quotidiens et se soutenir les unes les autres.

  (...) Lire l'Article complet avec photos couleurs grand format en ligne !
 
  Auteur : Véronique Robidoux - Journaliste
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://es.NouvellesDuQuartier.com/w/298
 
 

NouvellesDuQuartier.com : Votre journal citoyen

Écrire, lire, partager, se connaître, et se faire connaître dans le voisinage

VOS ARTICLES | VOTRE PAGE WEB | VOTRE MISE EN VALEUR

 
 
(Conseils impression) Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
Il est préférable de cliquer (dans le menu de votre fureteur) sur "Fichier > Aperçu Impression" pour ensuite ajuster la mise en page (menu) pour que tout tienne sur une seule page.